Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Crédits : Sébastien Pouchard, Région Occitanie
Crédits : Sébastien Pouchard, Région Occitanie

Le recyclage des eaux usées traitées : une solution alternative pour réduire les pressions sur la ressource

Dans le cadre de son plan régional pour l’eau, la Région Occitanie fait du développement de la réutilisation des eaux usées traitées (REUT) un des objectifs de sa politique dans le domaine de l’eau.

De fait, les rejets de stations d’épuration domestiques et industrielles, alors qu’ils engendrent une dégradation de la qualité des eaux (pollutions diffuses d’azote et de phosphore, impacts sanitaires) sur les masses d’eau terrestres et littorales, pourraient utilement être valorisés et devenir l’une des solutions pour réduire les pressions sur les ressources et les milieux aquatiques, particulièrement sollicités en période estivale. Bien que constituant, dans certains contextes, un gisement potentiel important, moins de 1 % des eaux usées traitées est aujourd’hui valorisé sur la région Occitanie.

Dans ce contexte, la Région a lancé dès 2019, une « Etude des potentialités de la mobilisation d’eaux non conventionnelles » qui a permis de caractériser le potentiel de développement de la REUT à horizon 2030, d’anticiper les besoins et d’identifier les projets les plus pertinents et structurants. Dans la continuité de cette étude, un guide pratique a été publié afin de permettre aux collectivités de bénéficier d’un cadre méthodologique et de retours d’expérience pour définir au mieux les différentes étapes de leur projet de REUT. Et la Région a lancé l’Appel à Projets EC’EAU (économie circulaire de l’eau) le 30 Juillet 2021 dans le cadre de l’Entente pour l’Eau, en partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine, l’Etat (ARS/DREAL) via le PRSE3 Occitanie – Plan Régional Santé Environnement – et l’Agence de l’Eau Adour Garonne. Cet Appel à Projets a rencontré un vif succès, tant sur le nombre de dossiers reçus, que dans la diversité des projets présentés (études, travaux, projets expérimentaux).

Parmi les projets lauréats, on compte celui porté par la municipalité de Carbonne, sur le périmètre Garon’Amont, intitulé « Etude d’opportunité et de faisabilité technico-économique pour la substitution de prélèvements dans la nappe de la Garonne (terrains de sports, parcs, agriculture…) par la valorisation des eaux de la piscine municipale, la réutilisation des eaux usées de la station d’épuration communale et la mobilisation des eaux pluviales ».

A terme, ce projet qui répond à la fois aux objectifs du SAGE Vallée de la Garonne et de l’action D.2.1 du PTGA « Expérimenter la réutilisation des eaux usées traitées » devrait permettre à la commune de réaliser d’importantes économies sur les prélèvements d’eau.

L’objectif pour le projet de territoire Garon’amont est désormais de s’appuyer sur la mise en œuvre de ce projet exemplaire pour susciter une dynamique d’entrainement auprès de porteurs de projets potentiels (collectivités, industriels…). A cet effet, il est prévu dans le cadre du projet de territoire :
– de réaliser une étude afin d’identifier les opportunités existantes sur le périmètre Garon’Amont en matière de REUT,
– de constituer dans les prochains mois un groupe de travail réunissant les acteurs désireux de mettre en œuvre ce type de projet.

Consultez l’étude des potentialités de la mobilisation d’eaux non conventionnelles (Conseil Régional Occitanie) :

Consultez le cahier méthodologique sur la Réutilisation des Eaux Usées Traitées en Occitanie (novembre 2021)