Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Le Panel citoyen se met au travail

Ouvert le vendredi 22 mars, le dialogue citoyen sur le projet de territoire Garonne Amont est entré dans le vif du sujet. Le panel citoyen s’est notamment réuni pour la première de ses 4 séances de travail : une session inaugurale particulièrement dense, qui a permis aux 27 participants d’explorer la problématique de l’eau, dans ses multiples dimensions (écologique, sociale, économique, géographique, etc.).

En introduction de ces travaux, Jean-Michel Fabre, vice-président du CD31 chargé du logement, du développement durable et du climat, a rappelé les enjeux du projet de territoire Garonne Amont et du dialogue citoyen en cours jusqu’au 21 juin prochain. Il s’agit d’une véritable co-construction d’un plan d’actions destiné à assurer une gestion de l’eau durable.

Le panel citoyen sera ainsi chargé, sur la base de ses réflexions et des enseignements recueillis au cours du dialogue citoyen, de formuler des propositions concrètes, dont le Conseil départemental et ses partenaires se saisiront ensuite pour définir le projet de territoire. Alors que ses travaux débutent tout juste, le panel citoyen a d’ores et déjà lancé des pistes de réflexion, des axes qu’il lui semble nécessaire d’approfondir.

Il lui a paru prioritaire de mieux connaître les impacts des consommations d’eau, au travers de ses différents usages. Parmi les questions formulées, parfois très précises, on peut citer pour exemple l’effet des intrants en agriculture, l’hydroélectricité, l’impact de l’artificialisation des sols ou encore la répartition des prélèvements entre eaux de surfaces, souterraines ou profondes.

Ces réflexions s’envisagent à l’aune du changement climatique et de l’évolution démographique du territoire, des paramètres dont les participants ont mesuré l’importance. Le panel s’interroge notamment sur l’évolution des besoins et la pérennisation des ressources dans un tel contexte.

Enfin, puisque tel est son objectif final, le panel s’est d’ores et déjà penché sur les actions concrètes à entreprendre. Les projets déjà menés ou planifiés sur le territoire, les retours d’expériences d’autres régions, une connaissance accrue de la gouvernance de l’eau, sont autant d’éléments de connaissances que le panel examinera lors de ses réunions futures. Un travail intense mais passionnant, aux dires de ces citoyens particulièrement impliqués !

Le week-end en bref

Samedi se tenait également la première rencontre des citoyens sur le terrain, à Luchon. Les équipes de Garonne-Amont ont pu rencontrer les passants et recueillir leurs points de vue sur la gestion de l’eau : un dialogue dans l’espace public, complémentaire des autres actions de participation et qui devrait prendre toute sa mesure aux beaux jours.

Les espaces de discussion en ligne ont eux aussi été inaugurés, avec deux premières contributions que nous vous invitons à lire et à commenter.

Lors des rencontres avec le public, une exposition présentant le projet Garonne Amont et le dialogue citoyen est installée à la vue des passants.