Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Une résolution : une double exemplarité urbaine par temps sec

Association T EAU T O PHIL (Toulouse) | 16/08/2019
N°31 | Eau & biodiversité

Conformité des rejets urbains pluviaux par temps sec et interception des macro DUMP (Déchets Urbains… abandonnés). Association T EAU T O PHIL de Toulouse pour la préservation de l’Océan.

Avant d’agir dès aujourd’hui dans la rubrique « EAU et BIODIVERSITE de Garonn’Amont » en urgence pour demain, nous sommes très humble dans notre potentiel à agir à partir de Toulouse pour préserver une biodiversité de la Garonne en amont de Toulouse. Toutefois, nous sommes convaincus de la nécessité de cette biodiversité en signe qualitatif d’une source d’eau « potable » quantitative vitale … également pour l’Océan au sein de l’association T EAU T O PHIL. Ce fut la raison de notre présence à Portet-sur-Garonne pour le débat « EAU et BIODIVERSITE » le 17 avril 2019 et c’est la raison de notre contribution.

Approche n°1 : Biodiversité pour l’eau potable
Le territoire de Garonn’ Amont étant la seule source d’eau potable de la 4ème métropole de France, l’eau coulera toujours a minima à l’amont des champs de captage d’une aire urbaine de plus de 1,2 millions d’habitants…

Approche n°2 : Les milieux avant les espèces
Dans une période de changements climatiques ou d’aléas climatiques, il est délicat de prétendre assurer une « biodiversité d’espèces » avec une adaptation de la nature qui pourrait avoir à gérer une Garonne à sec après satisfaction des besoins humains sans lui garantir un espace minimal de « biodiversité de milieux ».

Une résolution : une double exemplarité urbaine par temps sec
Le résultat de ces 2 approches est de prendre conscience de l’urgence à être irréprochable dans nos rejets urbains par temps sec dans la Garonne, tant dans la conformité des réseaux séparatifs que dans l’interception de nos DUMP (Déchets Urbains…. Abandonnés en dehors de toute poubelle). En effet, ces 2 rejets finissent par rejoindre l’Océan avec un impact polluant pour l’aval d’autant plus important pour la Garonne qu’elle sera à sec ou avec un très fort étiage !

Cette double résolution pourrait sembler anecdotique dans nos aires urbaines. Il n’en est rien au regard d’une part, du développement des réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales et d’autre part, de l’évolution de notre consommation plastique et de nos déchets dans les 60 dernières années.
A titre d’exemple, n’oublions pas qu’il n’y a pas si longtemps, nous ne faisions pas mieux ICI que LA-BAS. Et ce n’est que depuis peu, qu’une bouteille en plastique abandonnée en dehors d’une poubelle existe « légalement en polluant » sur l’impulsion d’une directive européenne de 2008.

Mémoire 1- Dans les années 1960-1970, il y a plus de 50 ans, la politique nationale dans la gestion des déchets ménagers incitait à la construction de quai de déchargement sur les cours d’eau…
Mémoire 2- Jusqu’à la fin des années 2000, il y a près de 10 ans, une bouteille plastique abandonnée isolée n’était pas considéré comme un polluant !

Sans prétention à être la clé de la problématique « EAU et BIODIVERSITE de Garonn’Amont », l’association T EAU T O PHIL (statuts déposés fin 2017) réfléchit à promouvoir une filière économique locale rentable durable et solidaire autour de la bouteille plastique abandonnée en ville. En réponse aux attentes citoyennes, une approche sociétale avec une adhésion des acteurs locaux et l’implication d’acteur économiques responsables dans un quartier de Toulouse est expérimenté : ICI DUMP.
ICI DUMP (ICI Déchet Urbain Migrant et Polluant) communique certes depuis 2018 sur nos déchets urbains abandonnés isolés mais aussi depuis mi 2019 sur le 1er réseau des Poubelles DES ESPOIRS, 1er échelon de massification de stocks éparses et oubliés en plastique dur (https://www.t-o-phil.fr/a-lactu-n9-aout-19-la-poubelle-des-espoirs/) !

Avec son siège social dans la 4ème métropole urbaine, sans prétention à donner la solution à l’amont, l’association T EAU T O PHIL contribue à être exemplaire pour l’aval avec son projet ICI DUMP.

NB : A priori, si les poissons ont du mal à remonter les barrages, les déchets plastiques peuvent en sauter allègrement une quinzaine entre le Val d’Aran et Toulouse ! Bonne eau et bonne biodiversité en imposant a minima à tout gestionnaire d’ouvrage sur un cours d’eau d intercepter tout ce qui est considéré légalement comme une pollution de l’Océan dans la directive-cadre stratégie pour le milieu marin (2008/56/CE)… sans attendre l’évolution réglementaire pour agir !

Cette contribution de l’association T EAU T O PHIL est en complément de :
Exemplarité et complémentarité : une diminution possible de 33% des besoins en eau potable des aires urbaines dans la rubrique Eau & agriculture de Garonn’Amont
(Contribution du 20/05/2019 de l’association T EAU T O PHIL)

Exemplarité et complémentarité : une diminution possible de 33% des besoins en eau potable des aires urbaines

Gratuité de l’eau de pluie pour des usages domestiques non alimentaires dans la rubrique Eau potable & usages domestiques de Garonn’Amont
(Contribution du 25/05/2019 de l’association T EAU T O PHIL)

Gratuité de l’eau de pluie pour des usages domestiques non alimentaires

La discussion en ligne est clôturée depuis le 12 septembre au soir.
Rendez-vous le 2 octobre à Saint Gaudens pour la restitution du dialogue citoyen.


Pour déposer un commentaire en ligne, vous pouvez remplir ce formulaire. Si vous souhaitez vous exprimer sous un pseudonyme, au nom d’une organisation, ou encore ajouter une pièce jointe à votre message, vous devez créer un compte.