Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Propositions en vue de la préservation de la ressource en eau

Raymond Save (saint gaudens) | 22/05/2019
N°8 | Eau & agriculture, Eau potable & usages domestiques, Eau, industrie & énergie, Eau, tourisme & développement territorial

– Constructions de retenues colinaires afin de capter l’eau, lors des fortes pluies , et lors de la fonte des neiges ( avec systèmes d’amenée d’eau , idem ce qui était prévu pour le barrage de Charlas .
– Passer enfin à une agriculture moderne non industrielle c.a.d n’utilisant pas de quantités astronomiques d’eau ( en corollaire former les agriculteurs à ces nouvelles techniques) . Cela inclut donc également la fin du maïs à outrance dans une région comme le Gers par exemple , département déficitaire en eau ( ce qui avait entre autres motivé la retenue de Charlas ( qu’il faudra peut être ré examiner !!), et passage à des cultures adaptées aux conditions pédoclimatiques de notre région.
– Comme cela est fait en Provence avec le canal du même nom, pourquoi ne pas envisager la mise en place progressive d’un double réseau d’eau ( non potable ) à disposition des ménages ( WC, nettoyage … ). Nous avons ici, largement cette possibilité . Cela économiserait beaucoup en frais de traitement de l’eau.
– Taxer fortement les possesseurs de piscines ( enterrées et hors sol) et autres Jacuzis, de manière à stopper cette hémorragie de consommation inutile ( tenue d’un liner : 10 ans , suite à quoi il faut vider entièrement la piscine !!!!!
– Taxer plus fortement les foyers dont la consommation en eau dépasse la consommation moyenne des ménages ( Cf stats officielles INSEE )
Equiper les stations de lavage voitures du nouveau principe de « nettoyage à sec ».
– Suivant ce qui a été massivement fait à Sete , pourquoi ne pas réaliser des massifs communaux avec des plantes endémiques à faible besoin en eau ,.
-Faire équiper les foyers avec des diffuseurs/ économiseurs d’eau ( douches robinets …. ), eux même à subventionner largement
– Comme cela est fait dans certaines résidences modernes , équiper les futures habitations d’un puisard , pour d’une part parer à l’éventualité d’une inondation par gros orage , et d’autre part, constituer une réserve pour utilisation domestique .
-Pelouses a réaliser avec des gazons rustiques ( ne nécessitant pas d’arrosage , lequel arrosage serait interdit , de même que la vente en jardineries de pelouses et plantes nécessitant de forts
apports d’eau en ).
-Subventionner largement la mise en place de bacs récupérateurs d’eau ( avec dépôt d’autorisation en mairie , pour justifier de leur réelle mise en place )
– Suivant économies réalisées ci avant , investir fortement dans la rénovation du réseau actuel , avec objectifs chiffrés de réduction des fuites actuellement très nombreuses.
– Subventionner des forages personnels ( afin d’économisr pour des besoins domestiques , l’eau traitée à grands frais .
– Reconsidérer l’utilisation des canons à neige , dans notre région , vouée à un réchauffement inéluctable !!.
– Centrale nucléaire Golfech : très demandeuse en eau : Reconsidérer à moyen terme son utilité réelle
– Cultures maraîchères en particulier dans la région Toulousaine , hyper demandeuses en Eau . Motiver les divers acteurs du secteur à prendre en compte les nouvelles techniques de production ( en cessant le productivisme à tout prix actuel ), type permaculture, pour des légumes et fruits de bien meilleure qualité nutritionnelle que ceux gavés à l’eau !!!

Merci pour votre écoute
R Save

Réagissez

Pour déposer un commentaire en ligne, vous pouvez remplir ce formulaire. Si vous souhaitez vous exprimer sous un pseudonyme, au nom d’une organisation, ou encore ajouter une pièce jointe à votre message, vous devez créer un compte.