Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Manque d’eau ou manque de courage?

Jean Pierre Racca (Bois de la Pierre) | 27/03/2019
N°3 | Eau potable & usages domestiques, Eau, tourisme & développement territorial

Pour le moment nous ne manquons pas d’eau, mais nous ne voulons pas la stocker pour des motifs plus politiques qu’écologiques.
Il faudra pourtant bien s’y mettre…peut-être quand les Toulousains auront vraiment soif n’iront-ils plus protester contre la création de barrages ( pardon: mot qu’il ne faut pas prononcer en public !).
Je suis d’accord qu’il faut économiser l’eau au maximum, mais pour une fois soyons réalistes et penchons nous sur les chiffres de l’augmentation de la population en Haute-Garonne.
A voir ce que donnerait la Garonne en aval de Toulouse avec la même sécheresse qu’en 1976 ?

Les commentaires

Manque d’eau ou de courage

marie thérèse lacourt | 22/06/2019

bien d’accord avec vous, un gros manque de courage et de prise de responsabilité ce dossier de la ressource en eau en France est navrant, affligeant et manque particulièrement de respect pour les Pays( et surtout leurs habitants) qui manquent cruellement d’eau et par la même d’alimentation. On n’as pas le droit de dire que l’on manque d’eau, c’est faux, elle est seulement mal répartie dans le temps, et çà , nous savons l’améliorer, mais là il faut du courage pour défendre l’intérêt général y compris des poissons et de toute la faune de nos rivières.

La discussion en ligne est clôturée depuis le 12 septembre au soir.
Rendez-vous le 2 octobre à Saint Gaudens pour la restitution du dialogue citoyen.


Pour déposer un commentaire en ligne, vous pouvez remplir ce formulaire. Si vous souhaitez vous exprimer sous un pseudonyme, au nom d’une organisation, ou encore ajouter une pièce jointe à votre message, vous devez créer un compte.