Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

L’eau un bien commun à préserver

Romain Gresle (Toulouse) | 09/09/2019
N°41 | Eau & agriculture, Eau potable & usages domestiques, Eau, tourisme & développement territorial

Par la pratique de mon sport, le kayak, je suis en contact plusieurs fois par semaine avec ce bien si cher qu’est l’eau.

L’eau est essentielle à chacun.

Son accès et sa qualité sont primordiales.

La multiplication des barrages est à mon sens problématique, car les espèces aquatiques ainsi que les sédiments ne peuvent plus voyager librement.
Les barrages posent aussi un problème de sécurité parfois mortelle vis à vis des utilisateurs, beaucoup n’ayant pas d’aménagement de contournement.
Nous ne pouvons néanmoins pas nous passer de tous les barrages qui sont utiles pour faire des réserves d’eau potables.
Mais les rivières ne doivent pas être vendues à des entreprises privées qui ne veulent faire que du profit.
Le déclassement de centaines de cours d’eau est une aberration, comment veiller à la bonne qualité de l’eau si certains agriculteurs peuvent pulvériser des pesticides à proximité des fossés et des petits cours d’eaux.

La discussion en ligne est clôturée depuis le 12 septembre au soir.
Rendez-vous le 2 octobre à Saint Gaudens pour la restitution du dialogue citoyen.


Pour déposer un commentaire en ligne, vous pouvez remplir ce formulaire. Si vous souhaitez vous exprimer sous un pseudonyme, au nom d’une organisation, ou encore ajouter une pièce jointe à votre message, vous devez créer un compte.