Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Retenir l’eau qui ruisselle

Christel Carpentier (Saint lys) | 20/06/2019
N°14 | Eau & agriculture

Nous voyons cette année que nous avons de fortes chaleurs suivies de violents orages. Cette eau qui tombe violemment court sur le sol favorisant l’érosion des sols, si ceux là viennent d’être travaillés pour l’implantation de futures récoltes.
Si nous pouvons garder cette eau (de ruissellement important) , il y aurait deux avantages. D’abord, cela permettrait de limiter les risques d’inondation dans le milieu urbain et enfin nous pourrions utiliser une partie des volumes pour le soutien d’etiage et développer l’irrigation agricole. Les agriculteurs sont aujourd’hui souvent contraints d’irriguer les blés au printemps pour garantir leur revenu…

Les commentaires

« Bon sens »

Jules Garcia | 21/06/2019

Nous assistons de plus en plus à des situations d’excès : trop d’eau, orages violents, sécheresses excessives etc….. On constate du coup des situations ou l’on a trop d’eau et des situations ou le manque d’eau est intensif, récurent et important. On constate une augmentation de la population du Grand Toulouse qui augmente depuis 10 ans de 20 000 habitants par an. Face à ces situations que pouvons nous faire ? Informer par tous les moyens que l’eau est un enjeu important pour notre avenir et qu’il faut l’économiser. Ce sera t-il suffisant ? A mon avis non. Une solution est de stocker l’eau d’hiver ou l’eau d’été en excès pour pallier les périodes ou l’eau manque cruellement. Cela nécessite la création de réserves petites, grandes moyennes s’intégrant bien dans le paysage, ne modifiant, ne perturbant pas pas les écosystèmes. En bref des réserves bien « mesurées » et étudiées.

La discussion en ligne est clôturée depuis le 12 septembre 2019.

Pour déposer un commentaire en ligne, vous pouvez remplir ce formulaire. Si vous souhaitez vous exprimer sous un pseudonyme, au nom d’une organisation, ou encore ajouter une pièce jointe à votre message, vous devez créer un compte.