Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Eau pluviale, eau perdue?…

Christine Dumortier (Rieux Volvestre) | 09/09/2019
N°35 | Eau, tourisme & développement territorial

L’eau de pluie qui part au fluviale n’est pas valorisée…beaucoup de surfaces bétonnées inutilement provoquent des inondations ou des trop pleins qui se déversent dans des habitations lors des orages de plus en plus fréquents. Si les cours d’école étaient moins bétonnées pour laisser places à des pelouses et arbres fruitiers; si les parkings de super marché, de gare, des centres villes, étaient revêtus de revêtements perméables et si les anciennes fausses sceptiques étaient transformées en réserves d’eau de pluie; ce serait une petite part d’eau pluviale valorisée dans les nappes et en stockage d’eau pour les jardins.

La discussion en ligne est clôturée depuis le 12 septembre 2019.

Pour déposer un commentaire en ligne, vous pouvez remplir ce formulaire. Si vous souhaitez vous exprimer sous un pseudonyme, au nom d’une organisation, ou encore ajouter une pièce jointe à votre message, vous devez créer un compte.