Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Changeons le mode de calcul du prix de l’eau

Franck BENNEHARD (Leguevin) | 10/09/2019
N°42 | Eau potable & usages domestiques

Afin de limiter l’utilisation abusive d’eau potable (pelouses, piscines privées, voitures, terrasses au karcher, robinet qui fuit, robinet qu’on ne ferme pas, etc.), je vous partage l’idée d’un changement de tarification pour passer à un tarif par tranches.
Dans un premier temps on détermine, en fonction de la composition du foyer, plusieurs volumes:
1- Le volume minimal de survie, c’est à dire le volume pour cuisiner et se laver en utilisant le minimum d’eau
2- Le volume économe, c’est à dire le volume d’eau nécessaire pour ses besoins en ayant une démarche d’économie d’eau très poussée
3- le volume confort qui correspond au volume moyen actuel pour une foyer

On applique ensuite plusieurs tarifs par tranche !
1- le volume minimal de survie est gratuit. C’est un service vital, il devrait être gratuit.
2- entre le volume de survie et le volume économe, nous gardons les prix actuels
3- entre le volume économe et le volume confort, nous appliquons un facteur multiplicateur (x3 par exemple)
4- au delà du volume de confort, nous appliquons un facteur multiplicateur très dissuasif (x10, x20)

Avec cette méthode, nous arriverons bien à faire changer nos mentalités de consommateurs.

Veuillez noter que cette méthode est applicable aussi à l’électricité, au gaz, etc.

La discussion en ligne est clôturée depuis le 12 septembre au soir.
Rendez-vous le 2 octobre à Saint Gaudens pour la restitution du dialogue citoyen.


Pour déposer un commentaire en ligne, vous pouvez remplir ce formulaire. Si vous souhaitez vous exprimer sous un pseudonyme, au nom d’une organisation, ou encore ajouter une pièce jointe à votre message, vous devez créer un compte.