Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Garonne Amont : l’avenir se construit ensemble

L’eau est par définition l’affaire de tous. Des mesures sont à prendre pour préserver l’avenir de l’eau à court et à long terme, des mesures qui engageront durablement tout le territoire. Voici pourquoi chacun et chacune, habitants entrepreneurs, agriculteurs, scientifiques, représentants associatifs, élus locaux, êtes appelés à participer à la co-construction du projet de territoire. Ce processus, qui s’est déroulé du 22 mars au 12 septembre 2019, s’inscrit dans le cadre de la Charte du dialogue citoyen proposée par le Conseil départemental de la Haute-Garonne.

Le dialogue citoyen : pourquoi, comment ?

Ce dialogue doit aboutir à la co-construction du projet de territoire, c’est-à-dire d’un plan d’actions qui aura fait l’objet d’une réflexion commune. Pour cela, ce site rend accessible une information détaillée, y compris sur les contributions et analyses qui émergeront au cours des débats.

Pour permettre à chacun et chacune de faire valoir son avis, des moyens de discussion et d’expression multiples ont été mis en place : réunions publiques, rencontres sur le terrain, ateliers, panel de citoyens, contributions en ligne… Les résultats de ces échanges ont fait l’objet d’une restitution publique le 2 octobre 2019, et de synthèses publiées sur cette page.

A la lumière de cette phase de dialogue, le Conseil départemental de la Haute-Garonne et ses partenaires définiront les actions à entreprendre dans le cadre du projet de territoire.

Un panel de citoyens pour nourrir la réflexion

Donner à de « simples citoyens » le temps et les moyens de s’informer et de débattre, tel est l’esprit de ce panel de 30 citoyens, volontaires tirés au sort sur les annuaires téléphoniques du territoire. Le panel de citoyen a eu pour vocation d’enrichir l’ensemble des moyens de discussion, en donnant l’avis d’un groupe de citoyens particulièrement investis : ceux-ci ont eu l’occasion d’acquérir compétences et connaissances par le biais de 4 week-ends de travail collectif.

À l’issue du dialogue citoyen et se fondant sur ce qui a été exprimé par le public au travers des différents moyens de participation, le panel a eu pour tâche d’apporter sa contribution au Conseil départemental et à ses partenaires. Celle-ci a pris la forme d’un avis, répondant à la question : « Préservation et partage des ressources en eau à l’heure du changement climatique : quelles actions mettre en œuvre ? »

Restitution intégrale de l’avis du panel citoyen

Présentation de l’avis du panel citoyen (Prezi)

Le mandat du panel citoyen

S’informer et s’exprimer dans les ateliers thématiques

Quatre ateliers ouverts au public ont été organisés pour explorer plus précisément les différents thèmes liés à la gestion de l’eau en Garonne Amont. Ces thèmes sont :
l’eau et l’agriculture (le 11 avril à Montesquieu-Volvestre) ;
l’eau et la biodiversité (le 17 avril – à Portet-sur-Garonne) ;
l’eau, l’industrie et l’énergie (le 28 mai à Saint-Gaudens) ;
l’eau, le tourisme et le développement territorial (le 6 juin à Cazères) ;

Chaque atelier a mis en débat l’état des connaissances sur la question traitée, les positions des principaux acteurs concernés, y compris les élus locaux, et le point de vue des différents participants.

Compte rendu de l’atelier « Eau et Agriculture »

Compte rendu de l’atelier « Eau et Biodiversité »

Compte rendu de l’atelier « Eau, Industrie et Énergie »

Compte rendu de l’atelier « Eau, Tourisme et Développement Territorial »

S’informer et s’exprimer en ligne

Garonne-amont.fr est un site participatif : il comporte des espaces de discussion sur les cinq thèmes soumis au dialogue citoyen. Chaque internaute, qu’il s’exprime en son nom propre ou pour le compte d’une organisation (collectivité, entreprise, association, etc.) a pu librement publier son avis argumenté.

Chaque avis publié était ouvert aux commentaires des internautes, afin d’établir une discussion en ligne. Au même titre que les autres moyens d’expression mis en place, les enseignements de ces espaces de discussion font l’objet d’une synthèse qui nourrira ensuite les décisions du Conseil départemental et de ses partenaires.

Synthèse du dialogue en ligne

> Parcourez les espaces de discussion

À la rencontre des habitants

Le dialogue sur le projet Garonne Amont incluait un volet de rencontres avec les habitants, directement sur leur lieu de vie. Une dizaine de ces rencontres ont été organisées de part et d’autre du territoire, dans des lieux de passage (marchés, centres-villes, centres commerciaux, événements particuliers…). Des équipes ont questionné les passants sur leur rapport à l’eau, et recueilli leurs points de vue sur l’avenir de cette ressource.

Mises bout à bout, toutes ces paroles recueillies dresseront un état de l’opinion sur la question de l’eau en Garonne Amont : un enseignement précieux pour la construction du projet de territoire, qui a notamment nourri les travaux du panel de citoyens.

Synthèse des rencontres habitants

Rendre compte de la concertation : une restitution fidèle, complète et opérationnelle

Le but de la concertation est de produire un projet de territoire qui définisse une gestion de l’eau durable et équitable dans le bassin Garonne Amont. À ce titre, il est impératif que chaque participant puisse avoir la garantie de voir ses arguments pris en compte au terme de la phase de dialogue citoyen.

Ces mois d’échanges ont été donc conclus par une restitution publique le 2 octobre 2019. Ouverte à tous et notamment à l’ensemble des personnes qui auront participé, cette réunion a permis de présenter les enseignements de ces réflexions et d’en tirer le bilan, sous l’angle des actions à entreprendre.

Viendra ensuite le temps des décisions, qui seront définies par le Conseil départemental de la Haute-Garonne et ses partenaires en tenant compte des enseignements du dialogue citoyen.

Deux garants pour veiller à la qualité du dialogue

Afin de veiller à ce que les échanges avec le public se déroulent de manière ouverte, sincère et transparente, deux garants avaient été désignés par la Commission nationale du débat public. Sans prendre part aux discussions, Christine Jean et Michel Périgord ont suivi les réunions, ateliers et échanges en ligne afin de veiller au bon déroulement des différents outils mis en œuvre.

Chacun a pu solliciter les garants s’il avait des observations à formuler sur la conduite du processus de dialogue, en leur adressant un message à christine.jean@garant-cndp.fr et michel.perigord@garant-cndp.fr

Les grandes étapes du dialogue citoyen